Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
Aston Villa – Manchester City, en quête de records - E.TRUMER

Aston Villa – Manchester City, en quête de records

Manchester City se déplace sur le terrain d’Aston Villa pour le compte de la sixième journée de Premier League, avec l’objectif de poursuivre sa série d’invincibilité. Très en forme sur ses derniers matchs, l’équipe de Guardiola commence à trouver un rythme de croisière très séduisant. Aston Villa est en difficulté lors de ce début de saison, et City pourrait en profiter pour affirmer sa supériorité.

Manchester City possède la meilleure attaque du championnat de Premier League, le meilleur buteur, et malgré un 9-0 entre Liverpool et Bournemouth c’est bel et bien Manchester City qui parvient à enchainer les rencontres à un rythme de buts marqués extrêmement élevé. Avec 19 buts inscrits en 5 matchs, presque quatre buts par match, City bénéficie évidemment de l’arrivée du prodige Erling Haaland déjà auteur de neuf buts et une passe décisive en cinq journées de Premier League.

Un record, puisque personne n’avait totalisé ce nombre de buts après si peu de matchs disputés dans le royaume anglais. Manchester City reste sur un 6-0 infligé à Nottingham Forest, et Haaland en a profité pour inscrire un deuxième triplé consécutif après celui face à Crystal Palace. Dans une forme physique désormais optimale, avec des automatismes qui commencent à se créer avec ses partenaires, Haaland rayonne dans une équipe encore plus forte que les saisons précédentes.

City n’a absolument pas renié son identité de jeu, n’a jamais abandonné la volonté de maitriser ses matchs par un jeu de possession, par une équipe positionnée très haut sur le terrain, mais possède une nouvelle arme massive avec une présence accrue dans la surface de réparation adverse. C’est une donnée qui manquait lors des saisons précédentes, avec une incapacité chronique à trouver une densité dans la surface adverse et donc une difficulté à peser sur les défenses adverses. Désormais le danger vient de partout, et si les équipes adverses veulent marquer Erling Haaland en nombre, les espaces peuvent se créer ailleurs.

Une équipe plus équilibrée

Au-delà de l’apport inestimable de l’avant-centre Haaland, Manchester City a également trouvé un équilibre plus important dans d’autres secteurs de jeu. L’association de Rodri et Gundogan au milieu permet de contrôler les transitions rapides en contre des adversaires, l’intronisation de Nathan Aké en défense centrale est une réussite, et la dernière arrivée de Manuel Akanji devrait encore améliorer un secteur défensif qui était perméable l’année dernière. Manchester City accepte de laisser des espaces en jouant haut, mais encore fallait-il pouvoir intervenir sur les attaques adverses.

L’équipe de Guardiola s’est imposée 6-0 sans Kevin De Bruyne titulaire lors du dernier match, et Julian Alvarez a confirmé qu’il était une solution parfaite dans le onze de départ également. Précieux lorsqu’il entre en jeu, décisif lorsqu’il débute comme titulaire, Alvarez est une autre très belle recrue des Cityzens lors du mercato estival. Une fenêtre de transfert particulièrement bien gérée, sans dépenser de somme conséquentes grâce à de juteuses ventes. Il reste tout de même quelques interrogations encore, notamment au niveau du gardien de but et du poste de latéral gauche.

Ederson n’a toujours pas décidé de sortir un arrêt lors de ce début de saison et il faut dire que si le gardien est intéressant dans son jeu au pied, il est pour le moment très inquiétant sur sa ligne de but. Outre ce poste qui sera pourtant important lorsque le niveau s’élèvera drastiquement en Ligue des Champions, la position de latéral gauche est également une interrogation. Joao Cancelo continue d’évoluer à ce poste et l’animation du jeu n’est pas parfaite avec un droitier qui ne peut pas jouer en première intention dans le couloir gauche. L’arrivée de Sergio Gomez répond à cette incertitude, lui qui est un pur gaucher au poste de latéral gauche, mais il n’a pas encore eu l’occasion de disputer ses premières minutes.

Globalement Manchester City avance tout de même très sereinement, et visera une nouvelle victoire à Aston Villa pour attendre sereinement le choc entre Manchester United et Arsenal dimanche. Aston Villa de son côté connait un début de saison compliqué au niveau comptable, même si le contenu des matchs n’est pas aussi mauvais que le classement de l’équipe de Gerrard. Face à Arsenal justement, les Villans étaient tout proches d’être la première équipe à accrocher les Gunners, et ce serait une erreur pour Manchester City de prendre ce déplacement à la légère.

 Emmanuel Trumer