Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
Sadio Mané, nouvelle aventure - E.TRUMER

Sadio Mané, nouvelle aventure

Arrivé en 2016 dans le club de Liverpool, Sadio Mané s’apprête à franchir un nouveau cap avec un transfert imminent vers le Bayern Munich. Après six saisons en Premier League, l’international sénégalais a senti le besoin de changer d’air pour continuer dans sa quête de performance, et l’environnement du club bavarois semble assez parfait pour ces objectifs individuels et collectifs.

Le transfert de Sadio Mané, en passe de se finaliser, est le reflet d’un joueur qui a toujours tenté de faire passer son club et le football en priorité. Le meilleur buteur sénégalais de l’histoire de la Premier League, à qui il restait un an de contrat avec les Reds, a prévenu très tôt sa direction de sa volonté de partir cet été. Dans un club de Liverpool qui fonctionne particulièrement bien à tous les étages, l’affrontement n’a jamais eu lieu et le Bayern Munich est train de ficeler les derniers détails d’une arrivée qui est un superbe coup sur le marché des transferts. Obtenir Sadio Mané pour une somme avoisinant les 35 millions d’euros est une aubaine, pour un joueur polyvalent et au service du collectif. Sadio Mané est le patron d’une sélection sénégalaise qu’il a mené sur le toit de la Coupe d’Afrique des Nations, et même s’il pourrait aisément le devenir dans ses clubs ce n’est pas ce qu’il recherche. Nous y reviendrons, et bien évidemment le manque de considération individuelle pourrait tout de même être l’une des causes du départ de Liverpool et d’Angleterre, mais Mané est en recherche constante de performance.

C’est une donnée rare et qui pourrait le devenir encore davantage : peu de joueurs professionnels ont compris ou veulent comprendre que la mise en avant individuelle passe d’abord par un résultat sportif et non par une image. Un élément que Mané ne peut de toute façon pas contrôler, maitriser, et qui pour certains trouve des cheminements obscurs dans des raisons politiques. Sadio Mané, lui, est un exemple de solidité sportive et de progression également. Repéré à l’académie de Génération Foot, c’est d’abord par la France que Mané est passé avec Metz. Une seule petite saison, mais déjà des qualités intrinsèques qui ont mené l’écurie Red Bull à tenter le pari. Un pari gagnant, puisque c’est en Autriche avec Salzbourg que l’ailier se révèle réellement et tape dans l’œil de la Premier League, le meilleur championnat au monde.

Transféré à Southampton, dans un club du milieu de tableau, Mané parvient à tirer son épingle du jeu et c’est dans ce championnat qu’il pose une première carte de visite très séduisante. Le profil individuel de Sadio Mané est ravageur, un ailier dont la qualité technique est très au-dessus de la moyenne : dans le dribble bien sûr, dans la capacité à éliminer ses vis-à-vis, mais surtout dans les gestes simples. Dans les prises de balles, dans la vision du jeu, dans le jeu de passes, Mané est un des tous meilleurs et c’est logiquement dans un couloir qu’il a connu ses plus belles années. Un rôle d’ailier qui ne l’a jamais empêché de peser dans la surface de réparation adverse comme en atteste sa saison 2018 avec 22 réalisations qui en ont fait le meilleur buteur de Liverpool cette année-là.

Le tour de la question en Premier League

Dans une équipe des Reds où il est devenu un miroir constant pour Mohamed Salah et sa quête de trophées individuels, Sadio Mané représente quant à lui une humilité, une volonté de faire briller le collectif avec sa vitrine personnelle. Ce n’est pas le cas de l’international égyptien, mais Mané n’en a que faire. C’est le Sénégalais qui a remporté la Can contre l’Égypte, et c’est toujours lui qui permet à Liverpool d’encaisser une somme d’argent pour son départ. Un profil très rare dans le football actuel, précieux, et qui se met toujours au service de son club. Liverpool vient de recruter l’attaquant uruguayen Darwin Nunez, mais a évolué sans véritable neuf durant de longues années et c’est Sadio Mané qui a occupé ce poste lors de la dernière saison, notamment dans la dernière ligne droite, et lors de la finale de Ligue des Champions face au Real Madrid.

Mané n’est pas un pur numéro 9, il n’est pas un buteur né, et cela s’est ressenti lors de ce match d’ailleurs. Avec, certes, un très grand Thibaut Courtois face à lui. Liverpool a recruté Luis Diaz pour le couloir gauche, Darwin Nunez pour l’axe de l’attaque, et Sadio Mané avait envie de tenter un dernier grand défi. Celui du Bayern Munich est particulièrement alléchant même si les interrogations collectives existent après la déroute de Nagelsmann et des siens lors de la saison écoulée. Quel poste occupera Mané dans l’équipe bavaroise l’année prochaine ? Dans quel schéma collectif ? Il est impossible de le dire car contrairement aux Reds de Liverpool, le Bayern nage actuellement en pleine incertitude.

Même s’il évolue comme numéro 9, en remplacement du partant Robert Lewandowski, Sadio Mané parviendra à exister dans un championnat de Bundesliga où les espaces sont nombreux et surtout dans une équipe du Bayern qui domine la plupart du temps ses adversaires. Avec l’expérience individuelle du plus haut niveau également, un titre de Champion d’Angleterre, une victoire en Ligue des Champions pour Mané, le mariage semble assez parfait. Si Nagelsmann change de schéma alors c’est en tant qu’ailier qu’il pourra s’exprimer, et dans le schéma actuel il pourra permettre une répétition des courses dans l’axe, une possibilité d’un jeu de transition plus rapide, et toujours sa qualité technique en première ligne. Un profil extrêmement rare, et un bonheur pour tous. Les récompenses individuelles viendront peut-être si le Bayern parvient à trouver une cohérence collective, mais là n’est pas l’important pour Sadio Mané.

Emmanuel Trumer