Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
J4 : Lyon déçoit, Nîmes et Toulouse retrouvent le sourire - E.TRUMER

J4 : Lyon déçoit, Nîmes et Toulouse retrouvent le sourire

Cinq matches de Ligue 1 au programme ce samedi et après une première déception pour l’OL dans l’après-midi, c’est un multiplex plutôt calme qui s’est déroulé dans la soirée. Nantes gagne dans la douleur sans Rongier, Nîmes poursuit son redressement et Toulouse s’est bien remis de la lourde défaite à Paris. Dijon reste la seule équipe sans victoire après 4 journées de championnat.

Lyon – Bordeaux : 1-1

La première défaite de la saison n’est pas restée sans conséquence puisqu’après s’être incliné à Montpellier en milieu de semaine, l’OL présentait un visage remodelé pour recevoir les Girondins de Bordeaux. Certainement tenu comme responsable du néant offensif proposé dans l’Hérault par son entraineur Sylvinho, Moussa Dembélé a commencé la rencontre sur le banc de touche ce samedi après-midi et ne l’a d’ailleurs pas quitté, une situation qui a irrité l’attaquant international espoir et dont j’avoue ne pas bien comprendre les raisons tactiques. Surtout qu’en face Paulo Sousa s’est présenté au Groupama Stadium avec une équipe audacieuse sur le papier disposée en 4-4-2 et sans une défense renforcée comme a pu connaitre Lyon à Montpellier. Dembélé aurait certainement pu en profiter et malgré l’ouverture du score grâce à une combinaison entre Terrier et Depay (1-0, 32e), le système offensif proposé par Sylvinho n’a jamais semblé en mesure de mettre en danger les Girondins. 

Les choix de Sylvinho ont été très surprenants ce samedi après-midi face à Bordeaux.

Après une terne première période malgré cet avantage au score pour l’OL, la seconde mi-temps est repartie sur les mêmes bases avec même une équipe Girondine plus appliquée encore et le tournant du match est intervenu à l’heure de jeu lorsque Thiago Mendes a écopé d’un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion (62e). Lyon a alors subi dans les grandes largeurs et il n’aura fallu que cinq minutes à Briand pour tromper Lopes (1-1, 68e) avant de voir l’équipe de Sousa insister pour arracher la victoire en supériorité numérique. Finalement c’est un bon point pour Bordeaux qui enchaine bien après son premier succès à Dijon le week-end dernier. Pour Lyon en revanche, le visage affiché n’est pas séduisant et je ne m’étais pas gêné pour le dire sous Génésio alors ce sera pareil sous Sylvinho. Et imaginez ce soir Dembélé à qui on a expliqué qu’il n’irait pas en Angleterre pour se retrouver sur le banc de touche face à Bordeaux à domicile. Incohérent.

Angers – Dijon : 2-0

Troisième victoire de la saison déjà pour les Angevins à domicile après ce succès acquis face à Dijon ce samedi soir. Mis à part la claque reçue à Lyon lors de la deuxième journée c’est un sans-faute pour l’équipe de Stéphane Moulin et les raisons de se réjouir sont nombreuses avec un mercato qui fonctionne parfaitement et une équipe toujours aussi forte à domicile. Pour venir à bout de la lanterne rouge de la Ligue 1 il aura fallu attendre la deuxième période et une grosse erreur du défenseur Ngonda Muzinga qui marque contre son camp avant que Farid El Melali n’inscrive son deuxième but de la saison pour tuer le suspens. 

Avec deux blessures en première période (Marié, Coulibaly) et un secteur offensif toujours aussi pauvre en attendant l’intégration des recrues, le bilan du DFCO est très honnêtement inquiétant. Seule équipe avec quatre défaites après quatre rencontres de Ligue 1, le match à venir face à Nîmes semble déjà primordial et le net regain de forme des Crocodiles ces deux dernières semaines ne doit pas rassurer Stéphane Jobard. 

Nantes – Montpellier : 1-0

L’effort était certainement trop dur après le petit exploit du milieu de semaine et la victoire acquise face à l’OL. Pour ce déplacement à Nantes le MHSC n’a pas montré son visage habituel si ce n’est celui d’une équipe qui n’arrive pas à faire le jeu à l’extérieur et dont l’attaque peine encore à trouver son rythme de croisière. Les joueurs de Michel Der Zakarian se seraient certainement contentés d’un point ce soir à Nantes mais face à l’équipe de Christian Gourcuff privée de Rongier le danger est venu de Touré en toute fin de match. 

Abdoulaye Touré, capitaine exemplaire en l’absence de Valentin Rongier.

En capitaine exemplaire et après un match abouti au milieu de terrain, Touré s’est permis un joli enchainement à l’entrée de la surface pour tromper Rulli et inscrire le seul but de la rencontre (1-0, 84e). Gourcuff et ses joueurs font une belle opération et doivent surtout attendre avec impatience la fin du mercato pour pouvoir être fixé sur le groupe définitif. Un groupe dans lequel Valentin Rongier ne souhaite plus évoluer et dont le probable départ devrait engendrer une arrivée au moins. 

Toulouse – Amiens : 2-0

Pas de carton rouge cette fois pour les Picards de Lukas Elsner, mais un fait de jeu tout de même dommageable en première période. Dans une entame de match plutôt fermée, le défenseur toulousain Diakité réalise un tacle mal maitrisé et dévie la trajectoire du ballon grâce à son bras très nettement. L’arbitre et le VAR n’ont pas daigné interrompre le match mais très honnêtement cette décision prête au débat. 

Dans le jeu il aura fallu attendre une nouvelle fois la seconde période pour trouve quelques motifs de satisfactions mais les deux recrues toulousaines que sont Makengo et Koulouris semblent être des bonnes pioches. Tous deux auteurs de leur deuxième but ce samedi soir, ils ont un apport important chacun dans leur secteur, l’ancien Nicois au milieu de terrain et Koulouris en attaque. Avec un bon Gradel passeur décisif en deuxième période, le TFC est donc venu à bout d’Amiens et se remet dans le droit chemin après la claque reçue face au PSG. Pour Amiens en revanche le manque de point commence cruellement à se faire sentir et la prochaine réception de Lyon ne doit pas faire saliver Eslner.

Nîmes – Brest : 3-0

C’est le carton de la soirée et il est à mettre au crédit de Bernard Blaquart et de ses joueurs qui commencent désormais à sérieusement monter en puissance. Après la belle réaction et le point du match nul obtenu en supériorité numérique à Monaco la semaine dernière, les Crocodiles sont parvenus à se défaire facilement d’une équipe brestoise pourtant invaincue depuis le début de saison. La recrue Zinédine Ferhat a encore été décisif avec un but venu de son couloir droit pour ouvrir le score après deux minutes de jeu seulement, et Théo Valls a aggravé le score après une jolie frappe du pied droit à la demi-heure de jeu. 

Zinédine Ferhat, la très bonne pioche côté nîmois.

Nîmes a ensuite parfaitement géré ses deux buts d’avance et s’est même permis de faire le spectacle avec l’entrée de Denkey et un retourné sur son premier ballon ! Décisif comme la semaine dernière à Monaco, il aura certainement son mot à dire lors des prochains matches de son équipe. A noter aussi la bonne prestation d’une autre recrue avec Duljevic, entreprenant devant jusqu’à son remplacement. Malgré les 15 départs du mercato estival et des débuts très compliqués, Nîmes semble de retour.

Emmanuel Trumer