Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
Tirages au sort – Coupes d’Europe Des coups à jouer pour les clubs français - E.TRUMER

Tirages au sort – Coupes d’Europe Des coups à jouer pour les clubs français

Cinq clubs français vont représenter le football français à travers l’Europe cette saison. Avec le Paris Saint-Germain, Lyon, et Lille en Ligue des Champions, Saint-Etienne et Rennes en Ligue Europa, il est légitime d’avoir des ambitions pour l’issue des phases de groupes. Des tirages moins pires que ce qu’ils auraient pu être, c’est ainsi que pourraient se résumer les deux journées à Monaco. 

Ligue des champions 

Groupe A : 

PSG 

Real Madrid

Bruges

Galatasaray

Un ogre et des adversaires plus abordables c’est à priori ainsi que le Paris Saint-Germain doit évaluer son groupe après le tirage au sort effectué ce jeudi après-midi. Pour viser la première place et espérer un club plus abordable sur le papier en huitième de finale, le PSG devra réussir à battre un adversaire madrilène qui réussit bien face au club parisien. La dernière confrontation entre ces deux clubs date de 2018 et les hommes de Zidane n’avaient fait qu’une bouchée ou presque du PSG (victoire 3-1 à l’aller, 2-1 au retour) pour rejoindre les quarts de finale de la compétition. Après un été agité en coulisses à Paris comme à Madrid, ces retrouvailles devraient faire office de duels pour la première place et la qualification dans ce groupe. Les Belges de Bruges présentent une jeune équipe et l’objectif sera très certainement de lutter pour la troisième place et une qualification pour la suite de la compétition en Ligue Europa. Il faudra pour cela finir devant Galatasaray, Champion de Turquie en titre et avec un effectif peut-être mieux armé sur le papier (Feghouli, Nzonzi, Séri …).

Zinédine Zidane de retour au Real Madrid cet été.

Deux luttes distinctes donc a priori dans ce groupe A, mais avec une première journée qui verra immédiatement s’opposer les deux favoris parisiens et madrilènes, l’ordre pourrait s’en retrouver bouleverser, au moins temporairement. 

Groupe G : 

Zénith Saint-Pétersbourg

Benfica 

Lyon

Leipzig

En étant placé dans le Chapeau 3 de ce tirage, l’OL pouvait très légitimement craindre le pire avec des clubs bien mieux armés comme adversaires potentiels. Mais ce tirage plutôt favorable aura même tiré un petit sourire du visage du Président de l’OL Jean Michel Aulas, qui sait que son club peut viser la première place de ce groupe avec le désavantage tout de même de ne pas hériter d’adversaires « plus faible » avec le chapeau 4. Les Allemands de Leipzig font office de petit poucet sur le papier au moment du tirage, mais l’effectif allemand est suffisamment costaud pour embêter n’importe quelle équipe en Bundesliga comme en Ligue des champions. L’attaquant Timo Werner rôde toujours à la pointe de l’attaque et il serait suicidaire de penser ces matches aisés.

Sylvinho droit prolonger l’aventure européenne de l’OL au-delà de la phase de groupes.

Pour Benfica qui a perdu son joyau Joao Felix cet été, et le Zénith de Malcom, il s’agit de deux adversaires habitués aux compétitions européennes et dont les déplacements seront périlleux pour l’OL. L’objectif doit cependant être le même que la saison passée et Lyon doit atteindre les huitièmes de finale pour continuer de grandir. Pas de Manchester City pour la première place cette saison, à l’OL de montrer les crocs. 

Groupe H : 

Chelsea

Ajax Amsterdam

Valence

Lille

Chapeau 4 et logiquement le groupe le plus compliqué des représentants français pour le LOSC à l’issue de ce tirage, mais à la vue des sourires affichés par Luis Campos et Gérard Lopez au moment du tirage on se dit tout de même que cette campagne européenne à venir est extrêmement excitante dans le Nord et à juste titre. Malgré des départs importants (Pépé, Mendes, Leao, Koné), Luis Campos a permis de présenter une équipe au moins aussi séduisante que celle de la saison dernière, 2ede Ligue 1 et logiquement installée dans les boules du tirage au sort de la Ligue des champions. L’intégration de Renato Sanches et des autres recrues doit se faire avec un peu de temps mais malgré son statut d’outsider j’espère secrètement que le LOSC puisse nous faire vibrer lors de cette campagne pour obtenir autre chose que la dernière place pourtant promise à l’équipe de Christophe Galtier.

Il faut dire que le LOSC pèse peu face au dernier vainqueur de la Ligue Europa Chelsea, ou bien face au demi-finaliste hollandais de la dernière campagne de Ligue des champions. Mais l’Ajax s’est fait quelque peu déplumer cet été et Valence pourrait être une proie envisageable. Au travail. 

Ligue Europa 

Groupe E : 

Lazio Rome

Celtic Glasgow

Rennes

CFR Cluj

Un groupe dans lequel les Bretons peuvent légitimement espérer répéter leur performance de la saison dernière. Si les Italiens de la Lazio semblent faire office de favori avec un effectif désormais habitué à la compétition et peut-être mieux armé sur le papier, l’équipe de Julien Stéphan ne doit faire aucun complexe dans ce groupe. Face aux écossais du Celtic comme face aux roumains de Cluj, le dernier vainqueur de la Coupe de France doit montrer les muscles. Il faudra pour cela encore un ou deux renforts offensifs et les ambitions rennaises pourraient être plus élevées que sa place inaugurale dans le chapeau 3 du tirage au sort. Viser la qualification pour le tour suivant est un objectif raisonnable pour les Bretons.

Julien Stéphan, un effectif assez armé pour être compétitif sur tous les fronts ?

Groupe I : 

Wolfsburg

La Gantoise

Saint-Etienne

Oleksandria

Pour le retour des Verts en Coupe d’Europe, le tirage au sort effectué ce vendredi peut sembler plutôt clément à première vue. Il faudra certes faire face aux Allemands de Wolfsburg et son milieu de terrain bien connu dans le Forez Joshua Guilavogui, mais les deux autres adversaires des stéphanois sont très abordables. Les Belges de la Gantoise qui étaient très objectivement l’une des équipes à tirer dans le deuxième chapeau et l’insolite équipe d’Oleksandria dont je ne peux absolument rien dire si ce n’est qu’elle vient d’Ukraine. Mais après tout c’est le charme de la Ligue Europa et ses déplacements périlleux, un groupe qui doit tout de même permettre à Saint-Etienne de prolonger son aventure européenne. 

Emmanuel Trumer