Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
OM, prochaine étape - E.TRUMER

OM, prochaine étape

Deuxième de la saison de Ligue 1 qui s’est achevée, Marseille est qualifié directement pour la prochaine phase de groupes de Ligue des Champions. Une aubaine pour un club qui a entamé une transformation de sa direction dans cette optique, et qui pouvait difficilement se priver de l’apport financier de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. Pablo Longoria est désormais un Président respecté, et il continue de façonner les contours d’un staff qui doit permettre à l’OM de trouver une stabilité.

Bien loin des rumeurs de vente qui n’existent actuellement que dans un univers parralèlle, l’OM avance au rythme d’un Président qui se démène pour trouver des solutions sportives. Marseille est, à l’heure actuelle, encore possédé par Franck McCourt et il faut bien comprendre que tout ce qui touche aux questions de la vente du club depuis des années maintenant consiste à fragiliser l’Olympique de Marseille. En réalité, l’envie de vendre le club se situe autour de l’OM, dans des instances politiques qui voient tout d’abord l’apport financier immense que pourrait procurer un autre propriétaire, et qui voit surtout l’opportunité de mettre la pression à un propriétaire qui évolue pourtant dans la bonne direction. Très peu au fait du football à son arrivée, conseillé par ces mêmes instances concernant Eyraud par exemple, Franck McCourt est parvenu petit à petit à comprendre les rouages du football professionnel.

Avec l’arrivée d’une direction forte, experte en la matière, l’OM est aujourd’hui un club qui attire bien plus c’est ici une évidence. De quoi relancer les rumeurs d’une vente, alimentée par un pouvoir politique qui jouit même de la DNCG pour exposer très clairement ses envies. Franck McCourt est absolument capable de présenter les garanties bancaires nécessaires pour les saisons à venir, mais le « gendarme financier » est un organise au service d’autres idées. Il faut comprendre que l’exposition médiatique concernant des documents à fournir, autant que des journalistes en manque d’abonnés sur les réseaux sociaux, sont les outils d’une propagande plus large : une volonté de ternir l’image d’un propriétaire qui serait contraint de vendre le club.

Alors quelle est la situation réelle de l’Olympique de Marseille actuellement ? Impossible de le dire avec certitude, mais il semble clair que l’entreprise vaut aujourd’hui plus chère qu’il y a quelques années. Franck McCourt, le chef d’entreprise, est forcément à l’écoute de propositions plus ou moins concrètes mais il est le seul à pouvoir décider d’une vente imminente ou non. L’OM a un prix, et si celui-ci est atteint alors oui le nom du propriétaire pourra changer. Les procédés de vente sont multiples, et peuvent passer par des négociations non publiques ce fut le cas récemment avec Angers, ou dans une moindre mesure avec l’OL qui a cédé une large part de ses actifs. Dans un autre registre, l’ancien propriétaire de Chelsea a été le plus fort en parvenant à vendre le club à un prix complétement hallucinant grâce à des annonces médiatiques qui ont agité les potentiels repreneurs. L’OM s’inscrit dans cette seconde catégorie puisqu’un prix a même été évoqué, et le club sera vendu lorsque le montant s’en rapprochera puisque c’est ici un club qui attire pour de multiples raisons.

L’OM, un club redevenu attractif

Sa popularité dans la région et globalement partout en France, son stade Vélodrome et sa ferveur, Marseille est un club avec des atouts non négligeables qui attireront de tous temps les investisseurs du monde entier. Avec sa cohérence sportive, désormais, l’OM est effectivement un candidat à un rachat puisque Franck McCourt est un investisseur qui pourrait réaliser un bénéfice avec la vente de son entreprise. Tout ce qui touche à la vente du club depuis des années maintenant provient d’une volonté politique et rien d’autre, d’un marasme journalistique également. La DNCG poursuit cette entreprise de déstabilisation publique, d’une pour faire croire aux supporters de l’OM que McCourt n’est pas capable de gérer le club, de deux pour enfoncer des infos distillées et propagées à tort sur l’incapacité du propriétaire actuel à financer l’Olympique de Marseille.

Il est fort probable que l’OM soit vendu un jour, et même revendu dans de nombreuses années, puis re re vendu. Est-ce une info pour autant ? la réponse est limpide : non. Lorsque ce sera tout proche d’être le cas, ce sera Franck McCourt lui-même qui l’annoncera par des négociations pour atteindre potentiellement d’autres acheteurs avec de meilleures offres. Et si les discussions avec le repreneur sont celles qui apportent le plus de garantie financière alors personne n’en saura rien. C’est assez simple et pourtant le cirque continue pour des ficelles qui ont assez énormes, et qui en réalité ne servent pas à grand-chose. Franck McCourt est un investisseur bien au courant des procédés politiques, et sa volonté d’agir en justice cette fois-ci montre un agacement compréhensible.

Les moyens peuvent être bien plus faramineux c’est une évidence, d’autres clubs en sont la parfaite illustration, mais il est aujourd’hui impossible de dire si ce sera cet été, l’année prochaine, dans deux ans ou dans trois ans. Marseille a entamé une transformation sportive qui porte ses fruits, qui rend le club plus attrayant, et si Franck McCourt estime qu’il peut en tirer des bénéfices sans une vente alors l’OM restera sous le même pavillon. On dit le propriétaire actuel acculé financièrement, mais mis à part son banquier qui peut le dire c’est une farce sans nom. Les transferts sont plutôt conséquents, entrent dans une perspective de résultats sportifs, et le travail de la direction actuel est fait pour McCourt pas pour un autre investisseur. Il est important de comprendre le fonctionnement global pour arrêter de prospérer sur des informations erronées, sur du vent en somme. Un mistral non gagnant.

Emmanuel Trumer