Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
Montpellier, enfin des arrivées - E.TRUMER

Montpellier, enfin des arrivées

Après des départs conséquents à l’été 2021, le club de Montpellier est tout de même parvenu à terminer treizième à l’issue du dernier exercice. Le MHSC n’a pas fini aux portes de la zone de relégation et si ce résultat peut logiquement paraitre comme une satisfaction, loin des parcours de Saint-Etienne ou Bordeaux, il laisse également quelques regrets quant au dernier mercato estival.

Dans un club qui est particulièrement bien géré, les ventes de l’année dernière n’ont pas été perçues comme un appât toujours plus grand vers une rentabilité économique mais plutôt comme un besoin nécessaire. Le MHSC n’avance pas au rythme des millions d’euros mais le club du Président Nicollin, fils, avait également un besoin de liquidités après la période Covid et les départs cumulés de Gaetan Laborde et Andy Delort ont permis d’encaisser de belles sommes. Le fait d’avoir pu réaliser une belle saison d’un point de vue sportif malgré l’affaiblissement de l’effectif porte un nom, une marque, avec l’arrivée au club et sur le banc de touche d’Olivier Dall’Oglio. L’ancien entraineur brestois est parvenu à tirer une quintessence sportive, dans le contenu footballistique, de son effectif montpelliérain et le classement final n’est certes pas dans les standards du club mais il était quasiment impossible de faire mieux avec la matière présente.

Conscient qu’il ne pouvait pas demander beaucoup plus sans renforcer l’effectif, le Président montpelliérain est en train de réaliser un début de mercato assez tonitruant. Dall’Oglio devrait se retrouver avec un effectif plus large, mieux armé, et pourrait désormais viser la première partie de tableau du championnat de Ligue 1 si les pistes se concrétisaient. Au rayon des arrivées, Arnaud Nordin a déjà posé ses valises à Montpellier et l’ancien stéphanois va permettre de redynamiser un secteur offensif essentiellement touché par les départs estivaux. Capable de jouer dans un couloir, mais également dans l’axe, Nordin est un jeune joueur qui possède encore une marge de progression mais qui a déjà eu un impact sur le championnat de France malgré un temps de jeu restreint. Une très belle signature.

Le MHSC est également en discussions pour enrôler un deuxième ancien stéphanois en la personne de Wahbi Khazri. L’international tunisien est libre de tout contrat cet été, et son expérience pourrait être un vrai avantage dans l’effectif montpelliérain. La signature de ces deux joueurs, malgré d’autres sollicitations, prouveraient la volonté du MHSC de se rapprocher des places européennes, un objectif que le club a déjà atteint et même bien plus avec le titre de Champion de France acquis en 2011. D’un point de vue personnel, il faudrait également recruter un pur numéro 9, un attaquant de surface de réparation, pour définitivement renforcer le secteur offensif et pouvoir penser au reste de l’équipe. Steve Mounié, que Dall’Oglio connait particulièrement bien après son passage à Brest serait par exemple une belle idée.

 De nouvelles ambitions ?

Outre le secteur offensif, au rayon des arrivées toujours, Montpellier vise un latéral droit et les deux pistes évoquées sont cohérentes. Que ce soit Falaye Sacko ou Serge Aurier, les deux joueurs pourraient apporter de la puissance et de l’explosivité à ce poste même si l’ancien de Villarreal semble être la meilleure solution. Son expérience, mais surtout sa connaissance parfaite du poste de latéral droit en fait le candidat idoine. Sacko a souvent évolué comme défenseur central, et a montré quelques petites lacunes lorsqu’il a fallu animer le couloir droit du terrain.

Au milieu de terrain, le nom de Younes Belhanda est apparu et même si sa condition physique est une incertitude ce serait un apport de choix pour sa qualité technique, sa vision du jeu, son rôle de relai au milieu de terrain pour épauler un Téji Savanier trop seul. C’est d’ailleurs ici un autre enjeu du mercato du MHSC avec un Savanier forcément courtisé et qui laisserait un vide dans l’entrejeu. Montpellier ne peut pas refuser n’importe quelle proposition, et son départ devrait amener la réflexion du recrutement d’un numéro 8, d’un milieu relayeur, capable d’évoluer avec ballon dans la moitié de terrain adverse et capable de soulager son équipe techniquement. Le rôle de Belhanda se situe encore un cran au-dessus sur le terrain, et ces deux joueurs ne devraient pas être dépendants lors du mercato. Ils peuvent même parfaitement évoluer ensemble.

Le départ de Vitorino Hilton a également laissé un vide dans le secteur défensif, plus précisément dans l’axe de la défense centrale, et une recrue à ce poste ne serait pas de trop. Globalement, le MHSC a bien cerné les besoins, reste désormais à finaliser les pistes avancées et dénicher encore quelques talents pour définitivement remettre en marche les ambitions sportives. Dall’Oglio est un entraineur capable de produire du football, d’obtenir des résultats, et son départ de Brest pour Montpellier s’inscrivait en ce sens. Il reste maintenant à lui donner les moyens pour tenter d’obtenir des objectifs européens qui collent à l’identité de ce club montpelliérain. Un club familial, un club de football sympathique, mais qui était devenu trop léger sportivement pour espérer viser les places intéressantes en Ligue 1. L’analyse est faite, reste à la mener à bien puis observer le déroulement sportif.

Emmanuel Trumer