Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
Lens – Dijon : 1-1 Le DFCO en position de force - E.TRUMER

Lens – Dijon : 1-1 Le DFCO en position de force

Au terme d’un match aller longtemps indécis, ce sont finalement les joueurs de Kombouaré qui font la bonne opération avant le match retour dimanche (1-1). Grâce à une égalisation tardive de Kwon, une nouvelle fois décisif après son but face Strasbourg (36ejournée), le DFCO est en position de force avant le match retour à domicile dans quelques jours. Un stade dans lequel les Dijonnais restent sur trois victoires consécutives. 

Il fallait déjà un petit miracle pour entrevoir la Ligue 1 du côté du Racing Club de Lens, car à vrai dire ces barrages n’arrangent en rien l’équipe provenant de Ligue 2. Les hommes de Montanier sortent déjà de deux tours de barrages, à l’extérieur, avec une victoire face au Paris FC puis face à Troyes dans des conditions assez dantesques à chaque fois et des matches à rallonge puisque disputés jusqu’aux prolongations. Les joueurs lensois pouvaient en revanche compter sur un stade Bollaert resplendissant et l’entame de match a été plutôt à l’avantage des joueurs de Montanier.

Disposés dans le même schéma que leur adversaire dijonnais en 5-2-1-2, les lensois mettent rapidement en place le système de leur entraîneur avec un bloc bien positionné dans un premier temps et une utilisation plus intelligente du ballon au fil des minutes. Le duo d’attaquants composé de Thierry Ambrose et Yannick Gomis aura posé beaucoup de problème à la défense dijonnaise mais ne sera jamais parvenu à tromper Runarsson. La maitrise du ballon a globalement été à l’avantage des Dijonnais, mais son utilisation aura longtemps été un problème pour l’équipe de Kombouaré. Privé de Julio Tavares, l’entraîneur a aligné Said et Jeannot devant mais le duo ne se sera jamais trouvé en première période.

Jean-Ricner Bellegarde, 20 ans seulement, et éblouissant ce soir au milieu de terrain

A la pause déjà les Locaux auraient pu espérer rentrer avec un avantage au score et il ne faudra finalement attendre que quelques minutes supplémentaires pour voir Bellegarde tromper Runarsson. Après un bon travail de Gillet au milieu de terrain, c’est Gomis qui est décisif grâce à une superbe feinte de corps qui permet à Bellegarde de partir balle au pied vers le but et de tromper le gardien dijonnais (1-0, 48e). Un but qui vient récompenser le sérieux et l’application des joueurs de Montanier, dominateurs jusque-là, mais qui vont connaitre un coup de moins bien logique. 

Lens recule, Dijon en profite

Après l’ouverture du score nordiste il y a eu encore quelques bonnes séquences lensoises mais la fatigue accumulée lors de la saison et des deux barrages récents a été lourde de conséquences pour le Racing Club de Lens. Bellegarde, auteur d’un grand match tant au niveau de la récupération des ballons que dans son utilisation dans le camp adverse, est obligé de céder sa place faute de jus et dans le même temps Kombouaré lance son attaquant Kwon qui sera une nouvelle fois décisif. Lens aura longtemps été tiraillé entre l’envie de mettre un second but qui aurait fait beaucoup de bien avant le match retour, et la peur d’encaisser cette égalisation qui va finalement mettre le RCL dans une position délicate avant le match retour. 

Kwon, une nouvelle fois décisif après son entrée en jeu pour Dijon

C’est sur une contre-attaque que Dijon va égaliser dans ce match et après un bon travail de Said c’est Kwon qui lob astucieusement Vachoux (1-1, 81e). L’attaquant inscrit un deuxième but ultra important après celui qui a offert la victoire à son équipe face à Strasbourg lors de la 36ejournée (2-1). Ce score nul est finalement plutôt sévère pour des Nordistes qui auront montré des arguments intéressants dans ce barrage aller et qui n’ont absolument pas anéanti leurs espoirs de monter en Ligue 1 la saison prochaine. Le match retour ressemble à une mission impossible mais après le parcours des hommes de Montanier il serait dangereux de les enterrer prématurément. 

Emmanuel Trumer