Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
Ligue 1 - 5e journée. La belle affaire pour l’OM, Nantes sur le podium - E.TRUMER

Ligue 1 – 5e journée. La belle affaire pour l’OM, Nantes sur le podium

Trois matches au programme de ce dimanche, et il faut dire que la vraie attraction de la journée se trouvait dans le choc entre un Monaco en mal de points et un OM en quête de renouveau. Une affiche qui a accouché d’un score assez fou puisque l’équipe d’André Villas-Boas est parvenue à prendre les trois points à Louis 2 (4-3) grâce à un choix audacieux d’aligner Dario Benedetto et Valère Germain ensemble dès le coup d’envoi.

Nantes – Reims : 1-0

On pouvait s’y attendre et très honnêtement cette rencontre n’a pas été d’un enthousiasme débordant il faut le dire. Après une première période sans situation de but, la faute à deux blocs appliqués défensivement et avec un seul attaquant de pointe de chaque côté. Boulaye Dia côté rémois a eu du mal à exister et c’est Kalifa Coulibaly qui est parvenu à inscrire l’unique but du match à vingt minutes de la fin grâce à une frappe croisée du pied droit. Le score ne bougera plus et les Canaris de Christian Gourcuff peuvent fêter une belle 3eplace au classement de Ligue 1 à l’issue de cette 5ejournée. Offensivement ce n’est pas la folie furieuse, mais l’équipe du technicien français est parfaitement organisée et malgré la perte du créateur Valentin Rongier, ce groupe est presque bluffant. On ne découvre pas Gourcuff, pilier du football en France, mais la hauteur du FCN aujourd’hui au classement laisse présager une saison plutôt tranquille au moins au niveau du maintien.

Kalifa Coulibaly a été décisif ce dimanche après-midi pour Nantes.

Pour l’équipe de David Guion, ce résultat n’arrange pas les comptes du club champenois mais Rémi Oudin semble tout de même légèrement monter en puissance et il faudra désormais faire face à deux adversaires de poids puisque c’est Monaco, même malade, et le PSG qui se profilent pour Reims.

Saint-Etienne – Toulouse : 2-2

Les Verts pointent à la 15eplace ce soir et très honnêtement il y a de quoi être frustré puisque la matière dont dispose Ghislain Printant semble de bien meilleure facture. En se passant une nouvelle fois de Robert Beric sur le front de l’attaque, l’entraineur stéphanois se prive d’une cartouche pourtant nécessaire avec le profil de pivot de Beric et Wahbi Khazri est trop isolé par la même occasion. Le TFC en a parfaitement profité en première période grâce à Max-Alain Gradel sur penalty et Aaron Leya-Iseka suite à un bon centre de Wesley Said. J’ai critiqué Toulouse mais quand les choses sont bien faites il faut le dire et le recrutement opéré cet été semble réellement apporter un plus tout du moins pour le moment. 

Ghislain Printant doit trouver de nouvelles solutions pour son équipe.

Le TFC est 10eau classement après cinq journées de Ligue 1, et avec les belles promesses aperçues ce dimanche après-midi le maintien ne devrait pas être l’objectif d’un tel club. Alain Casanova semble trouver les solutions pour améliorer son équipe et l’association en attaque fonctionne même en l’absence de Koulouris, sur le banc au coup d’envoi aujourd’hui. 

Monaco – Marseille : 3-4

C’était l’affiche de cette 5ejournée de Ligue 1, et le spectacle était grandiose ! C’est d’abord le club du Rocher qui a ouvert le score grâce à Wissam Ben-Yedder, sur penalty et c’est assez rare pour être souligné. Kamara touche bien le ballon du bras et la faute peut être sifflée, après tout tant mieux puisque Monaco a subi plusieurs fois un arbitrage en défaveur et désormais si le club de la Principauté pouvait être arbitré correctement ce serait un pas en avant. L’avenir de Leonardo Jardim quant à lui n’est toujours pas réglé et son équipe n’a toujours pas connu la moindre victoire cette saison. Pire, les mêmes maux sont arrivés avec pourtant un deuxième but inscrit par Ben Yedder avant la demi-heure de jeu. Le choix de Villas-Boas de débuter avec deux attaquants sur la pelouse s’est ensuite avéré payant. 

Dario Benedetto, puis Valère Germain, ont d’abord permis à l’OM de revenir au score avant la pause, avant que ce ne soit Payet qui donne l’avantage aux siens en seconde période. L’attaquant argentin Benedetto, tant réclamé par son entraineur, inscrit ensuite son premier doublé en Ligue 1 et à 4-2 je me dis alors très honnêtement que le match est plié. Monaco a laissé passer sa chance avec cette nouvelle fragilité défensive incarnée par Kamil Glik, encore, mais Keita Baldé a permis à son équipe de vivre un dernier quart d’heure animé. Finalement, l’OM l’emporte 4-3 au terme d’un match fou et après un match nul à Nantes Marseille est désormais sur une série de trois victoires. Ce dimanche soir, au terme de la 5ejournée de Ligue 1 l’équipe de Villas Boas est 4ede Ligue 1 et peut aborder l’avenir plus sereinement, logiquement.

Emmanuel Trumer