Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
J3 : Monaco stagne, Rennes enchaîne, le PSG se réveille - E.TRUMER

J3 : Monaco stagne, Rennes enchaîne, le PSG se réveille

Trois matches au programme de ce dimanche de Ligue 1 avec tout d’abord un important duel entre Monaco et Nîmes, deux équipes avec 0 point au compteur, puis le déplacement de Rennes à Strasbourg, et enfin la réception de Toulouse par le PSG. Finalement, même si le PSG s’est relevé après sa défaite en Bretagne la semaine dernière, c’est l’équipe de Julien Stéphan qui fait la grosse impression du début de saison. 

Monaco – Nîmes : 2-2

Deux équipes en quête d’un premier succès mais surtout deux effectifs qui cherchent à chasser les doutes en ce début de saison avec deux contextes bien différents tout de même. Monaco de son côté a été actif ces derniers jours sur le mercato et les arrivées de Ben Yedder, Slimani, ou encore Onyekuru doivent désormais prendre corps dans le 4-4-2 retrouvé de Jardim, tandis que Blaquart s’apprête à se séparer de son 16ejoueur cet été avec le départ programmé de Bobichon. Deux univers distincts et une logique finalement respectée pendant un long moment de la partie avec une équipe monégasque plutôt dominatrice malgré une entame de match compliquée. Très tôt, Nîmes tente d’évoluer avec un bloc haut et réussit à gêner l’ASM un quart d’heure avant que la machine offensive ne se mette en route en face. Henry Onyekuru est servi dans la surface de réparation avant de retrouver intelligemment Islam Slimani qui va marquer son premier but pour sa première apparition sous ses nouvelles couleurs (1-0, 40e). 

Islam Slimani et Wissam Ben Yedder, tous deux buteurs face à Nîmes (2-2).

A ce moment du match, Monaco a une mainmise totale sur la rencontre et le deuxième but juste avant la pause inscrit par Wissam Ben Yedder (2-0, 45e) aurait dû sceller le sort de cette rencontre pour l’ASM mais inlassablement, comme un mauvais sort qui s’abat chaque semaine sur le club du Rocher, un joueur a été expulsé et Monaco a plié. 10 minutes après le retour des vestiaires, Jemerson maitrise mal un tacle et se voit plutôt logiquement attribué un carton rouge par l’arbitre de ce match, Monsieur Delerue. C’est alors que les quelques prémices positifs aperçus plut tôt dans la rencontre s’évaporent immédiatement pour laisser place à une fébrilité assez incroyable à l’image de Kamil Glik ou de Fodé Ballo Touré. Très en difficulté respectivement face à Romain Philipoteaux et Zinédine Ferhat, les défenseurs monégasques ont offert sur un plateau les deux buts nîmois en seconde période et c’est finalement un point du match nul au gout très amer dont Jardim hérite. Toujours pas de victoire après trois matches, un nouveau carton rouge (le 3e), et un secteur défensif qui inquiète toujours autant en attendant l’intégration de Maripan. Les rares bonnes nouvelles pourraient se trouver devant pour Monaco avec un duo Slimani – Ben Yedder déjà précieux et décisif, tout comme Onyekuru dans son couloir gauche. Pour les Crocodiles en revanche c’est un point au goût de victoire.

Strasbourg – Rennes : 0-2

Plus rien n’arrête le Stade Rennais ! Malgré un mercato estival plutôt orienté vers le sens des départs jusqu’à présent, l’équipe de Julien Stéphan ne cesse d’impressionner et enchaine une troisième victoire en autant de matches. Après sa victoire à Montpellier puis face au PSG, c’est à la Meinau que les Bretons sont allés s’imposer ce dimanche, assez tranquillement. Face à une équipe alsacienne certainement déjà tournée vers son match de barrage retour face à Francfort jeudi, avec un Ludovic Ajorque remplaçant et scotché au banc de touche tout au long du match, avec un Mothiba inexistant et inoffensif, la tâche a été plutôt aisée pour Rennes qui alignait les mêmes forces que face au PSG, notamment son séduisant milieu de terrain composé de Camavinga, Bourigeaud, et Grenier. 

C’est d’ailleurs sur une ouverture de Benjamin Bourigeaud que Clément Grenier s’est retrouvé face au but alsacien pour ouvrir le score en première période (1-0, 16e), avant que Niang ne tue définitivement tout suspens avec un second but bien amené par Clément Grenier et Hamari Traoré dans le couloir droit (2-0, 54e). L’équipe de Thierry Laurey avait eu l’opportunité de revenir au score avant cela grâce à un penalty généreux accordé à Simakan et finalement arrêté par Edouard Mendy devant Jonas Martin. Rien ne pouvait finalement faire trembler la sérénité bretonne, dont l’entraîneur Julien Stéphan est en train de prouver que sa première saison réussie l’année dernière sur le banc de touche rennais est tout sauf un hasard. Avec quelques arrivées en plus d’ici la fermeture du marché des transferts, Rennes devrait à nouveau être une équipe séduisante à suivre cette saison. En toute logique.

Paris – Toulouse : 4-0

Le PSG se devait de réagir devant ses supporters après la déconvenue face à Rennes le week-end dernier, et c’est chose faite plutôt sereinement puisque le PSG a battu Toulouse sur le score de 4-0. Quatre buts inscrits lors d’une seconde période à sens unique, et qui aura vu les joueurs de Thomas Tuchel logiquement confirmer leur domination du premier acte. Avec un nouveau schéma et sans ses trois défenseurs centraux (Thiago Silva a débuté la rencontre sur le banc de touche) le visage parisien était légèrement plus ambitieux et malgré un manque dans le dernier geste lors du premier acte, Paris a étouffé son adversaire avant de voir un héros du soir plutôt inattendu surgir du banc. Appelé pour remplacer Edinson Cavani blessé très tôt dans la rencontre, Choupo Moting aura été l’un des artisans majeurs de la victoire de son équipe face au TFC grâce à un doublé dont un très joli premier but. Dribble, roulette, frappe du pied gauche, Choupo-Moting a enflammé le Parc des Princes et aura permis à ses partenaires de ne pas trop tergiverser. 

Eric Choupo-Moting, auteur d’un doublé face à Toulouse ce dimanche soir (4-0).

Le visage affiché par le PSG ce soir, appliqué et sérieux, doit être mesuré par une opposition tout de même assez faible et qui s’est contentée de placer une muraille devant le but de Baptiste Reynet pour gêner les Parisiens. Jamais ou presque le TFC n’a été en mesure de poser des problèmes au PSG offensivement, et les quatre buts encaissés en seconde période sont le résultat d’une domination assez large tout au long de la rencontre. Après deux premiers résultats plutôt positifs face à Brest et Dijon, Toulouse est redescendu sur terre et il va désormais falloir rebondir. Pour le PSG cela pourrait ressembler à une soirée parfaite après la défaite en Bretagne, mais les trois blessures parisiennes du soir viennent ternir le bilan. Après Cavani en début de match, ce sont Diallo puis Mbappé qui ont ressenti des gênes et avant d’en savoir plus sur les maux exacts, cela fait quand même tâche. 

Emmanuel Trumer