Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 595

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $level_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-levels.php on line 616

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1146

Deprecated: Required parameter $meta_value follows optional parameter $payment_id in /var/www/vhosts/emmanuel-trumer.fr/httpdocs/wp-content/plugins/restrict-content-pro/includes/class-rcp-payments.php on line 1167
J3 : Bordeaux et Nantes font la belle affaire, Angers et Brest se rassurent - E.TRUMER

J3 : Bordeaux et Nantes font la belle affaire, Angers et Brest se rassurent

Retour sur les premiers matches de cette 3e journée de Ligue 1 avec quatre rencontres au programme du multiplex ce samedi soir. Angers s’est parfaitement réveillé après la claque reçue face l’OL la semaine dernière, quand Bordeaux et Nantes font les belles opérations de la soirée à l’extérieur. Dans le dernier match Brest l’a emporté face à Reims pour la première fois cette saison. 

Dijon – Bordeaux : 0-2 

Le duel entre ces deux équipes malades du début de saison en Ligue 1 a tourné à l’avantage des visiteurs de Paulo Sousa assez facilement. Grâce aux recrues Hwang et Benito, Bordeaux poursuit sa phase de redressement après le match nul acquis la semaine dernière face à Montpellier. Dans le contenu, Paulo Sousa pourra se satisfaire de plusieurs points après le match de samedi soir à Dijon : son système défensif à 5 semble enfin trouver son efficacité grâce à l’intégration de Laurent Koscielny aux côtés de Pablo et Mexer dans l’axe, la recrue offensive Hwang s’est montrée rapidement efficace pour permettre à ses partenaires de battre un faible DFCO. Et Benito, l’autre recrue, s’est également montré décisif. Une performance à relativiser puisque l’opposition de ce samedi était presque anodine pour les Girondins, face à une équipe de Stéphane Jobard aux abois en ce début de saison. Le déplacement à Lyon lors de la prochaine journée donnera plus d’indications sur les ambitions de ces Girondins.

Dijon de son côté enchaine une troisième défaite consécutive et les bonnes nouvelles se font extrêmement rares du côté de Gaston Gérard. Sans Naim Sliti, vendu il y a quelques jours de cela, les joueurs de Stéphane Jobard sont absolument impuissants offensivement et à vrai dire je ne comprends pas bien ce qu’attend la direction et notamment le Président Delcourt pour renforcer son effectif et son secteur offensif qui ne ferait pas de mal à une mouche pour le moment. Inquiétant.

Amiens – Nantes : 1-2

Le début de saison des Picards de Lukas Elsner est placé sous le signe du carton rouge cette année en Ligue 1. Après avoir plié à 10 face à Nice en ouverture, puis avoir profité de l’expulsion d’un lillois le week-end dernier pour l’emporter, cette fois c’est à nouveau un carton rouge qui a fait basculer la rencontre face à Nantes. L’expulsion rapide de Bakaye Dibassi aura contrarié les plans d’Amiénois pourtant plutôt bien en place en ce début de saison. C’est d’abord l’attaquant nantais Coulibaly qui permet à son équipe de prendre l’avantage grâce à une tête sur un corner, avant de voir Zungu égaliser pour les locaux malgré leur infériorité numérique. 

Valentin Rongier, auteur d’une passe décisive et dont l’avenir à Nantes est en suspens.

Il faudra une belle inspiration de Christian Gourcuff d’abord, en faisant entrer la nouvelle recrue Moses Simon à un quart d’heure de la fin du match, puis de Valentin Rongier pour parfaitement servir son partenaire dans la profondeur et le voir inscrire le but de la victoire pour son équipe en fin de rencontre. Une première victoire nantaise qui valide les débuts de Christian Gourcuff à la tête de ce groupe, et les regards devraient désormais logiquement se tourner vers Rongier du côté du Nantes, dont l’avenir pourrait être un élément important dans la saison du FCN. 

Angers – Metz : 3-0

Qu’elle semble déjà loin la fébrile équipe de Stéphane Moulin présentée le week-end dernier à Lyon (6-0) après le départ de Jeff Reine-Adélaïde. A domicile, les Angevins affichent un visage séduisant et c’est le promu messin qui en a fait les frais ce samedi soir. Au terme d’un match dominé du début à la fin par les locaux, ce sont El-Melali d’abord puis Santamaria et Alioui ensuite qui ont donné un tournant assez sévère à cette logique victoire. L’apport du tout jeune latéral gauche Ryan Ait-Nouri (17 ans), passeur décisif hier soir, ou de Baptiste Santamaria au milieu de terrain sont de bonnes nouvelles pour Moulin qui parvient à conserver la force collective de son groupe à domicile. 

Metz n’est jamais parvenu à trouver Habib Diallo devant et a surtout servi de punching ball aux Angevins, mais les hommes de Vincent Hognon peuvent garder une certaine sérénité après cette rencontre puisque les deux premiers matches ont permis de lancer la saison du promu messin plutôt tranquillement. Et heureusement a-t-on envie de dire puisque le prochain adversaire à se présenter ne sera autre que le Paris Saint-Germain. 

Brest – Reims : 1-0

Cette fois pas d’égalisation tardive encaissée, pas de frustration à avaler, le promu brestois tient sa première victoire et le scénario de la rencontre pourrait faire penser à une vengeance par rapport aux deux premiers. Gaëtan Charbonnier avait raté un penalty en ouvertue face à Toulouse avant de voir son équipe céder dans les dernières minutes, puis Brest s’est également fait rejoindre dans les derniers instants à Saint-Etienne le week-end dernier après un but de Denis Bouanga. 

Gaetan Charbonnier, auteur de l’unique but de la victoire de Brest face à Reims.

Dans un schéma offensif efficace et qui se répète du côté des joueurs de Dall’Oglio, c’est Mathias Autret qui a trouvé son attaquant de la tête à la 87eminutes pour délivrer les siens et empocher la première victoire de la saison. Avant cela, Reims aurait peut-être mérité de repartir avec un point de Brest dans le contenu de la rencontre mais Boulaye Dia a été peu servi à la pointe de l’attaque rémoise et le retour en forme de Rémi Oudin se fait toujours attendre. L’une des clés très certainement.

Emmanuel Trumer